SAMEDI 16 AVRIL 2011 19H, RENCONTRE AVEC ABDELLAH BAIDA

Publié le par librairielesinsolites.tanger

 

 

POUR TOUS LES CURIEUX & DUBITATIFS...


Grâce à Abdellah BAIDA, il n'est plus possible de dire qu'il n'y a pas de littérature contemporaine au Maroc. Traités comme des chroniques, ses textes révèlent une modernité sur le dire et l'écrire francophone au Maroc. Ayant partagé de longs moments de discussion avec l'illustre Edmond Amran El Maleh, Abdellah Baida a la justesse de ces lecteurs qui sentent un livre avant de le juger. Cet essai de grande intelligence permet de faire une radioscopie de la littérature & de ses auteurs actuels.

Rachida Madani, poétesse tangéroise,
Mohammed Khair-Eddine,
Driss Chraibi
Fouad Laroui
Abdelfattah Kilito,
Abdellatif Laabi
Mohamed Nedali
Tahar Ben Jelloun, etc.


Un Rendez-vous à ne pas rater pour tous les amoureux de la littérature & même pour les sceptiques qui doutent de la crédibilité des plumes marocaines.

Chercheur en littératures, écrivain et critique littéraire, Abdellah BAIDA est actuellement professeur à l'université Mohamed V de Rabat. Il anime régulièrement des rencontres & tables rondes avec des écrivains francophones et publie dans la presse des chroniques portant sur les nouveautés littéraires.


[EXTRAIT]

REGARD SUR LA LITTERATURE MAROCAINE DE LANGUE FRANCAISE

Ceci est un florilège de mes lectures. Certains livres m'ont procuré du plaisir, m'ont inspiré des idées, m'ont enchanté, m'ont incité à réagir, m'ont poussé à écrire. La liste est cependant loin d'être exhaustive et je n'ai peut-être pas intégré à ce recueil tous les auteurs et tous les livres qui m'ont intéressé. Cette liste est donc par définition et d'entrée de jeu incomplète. Par ailleurs, elle ne concerne que des publications assez récentes. D'où l'utilité de dresser un aperçu global sur cette littérature pour mieux situer les oeuvres récentes dans une continuité.
Il va de soi que l'introduction de la langue française au Maroc est liée au protectorat français de 1912 à 1956. C'est au cours de cette période que s'est incrustée cette composante linguistique et culturelle dans un paysage qui constituait déjà une mosaïque. En effet, l'histoire du Maroc est traversée par diverses civilisations qui ont laissé leurs traces. La langue officielle est l'arabe mais une majorité de la population du Nord au Sud a comme langue maternelle la langue amazighe (berbère); nous retrouverons par ailleurs chez beaucoup d'écrivains de langue française les traces de cette langue millénaire qui tenait de résister à l'hégémonie officielle de l'arabe. La littérature marocaine de langue française, âgée d'environ un demi-siècle, reflète à la fois l'évolution de la place de la langue française dans la société et particulièrement chez les intellectuels, comme elle illustre l'identité composite du Maroc.

[...] Abdellah BAIDA

 


Commenter cet article

andree prehu 11/08/2011 18:35


J'ai connu Rachida Madani il y a longtemps...
Elle m'avait dit:"J'ai seulement changé d'écorce... l'intérieur est le même."
Je le crois, à lire son poème.Comme je ne sais comment la joindre, pourriez-vous lui transmettre mon message?


librairielesinsolites.tanger 12/08/2011 22:25



Je n'y manquerai pas, je vous le promets...